Archives expositions personnelles France

Archives expositions personnelles (R)

  Vivien Roubaud
  Galerie In Situ, Paris

  21.05 - 24.07.2015

Texte de Marielle Chabal


Il y a chez Vivien Roubaud une nécessité impérieuse d'utiliser des matériaux mis au rebut et de les soumettre à une série d'expérimentations. Parmi celles-ci, l'encapsulation des phénomènes et éléments naturels tient une place de choix. Ainsi, il détourne les objets de leur fonction première pour recréer des phénomènes naturels, des sculptures dotées d'autonomie.



























































.
















 







Exposition du 21 mai au 24 juillet 2015. Galerie In Situ, 19 rue Michel Le Comte - 75003 Paris. Tél.: +33 +33 (0)1 53 79 06 12. Ouverture du mardi au samedi de 11h à 19h.




Vivien Roubaud, Gonflable, contrepoids, transmission scooter électrique, lustres à pampilles, collecteur tournant, chaîne de moto, vingt-quatre volts (détail), 2015. Lac du broc. Courtesy Galerie In Situ Fabienne Leclerc, © Vivien Roubaud R

© ArtCatalyse / Marika Prévosto 2015. Tous droits réservés

Vivien Roubaud, Gonflable, contrepoids, transmission scooter électrique, lustres à pampilles, collecteur tournant, chaîne de moto, vingt-quatre volts (détail), 2015. Lac du broc. Courtesy Galerie In Situ Fabienne Leclerc, © Vivien Roubaud



Vivien Roubaud explore les formes autant que les matériaux, développant un intérêt particulier pour les techniques et les savoir-faire, les raccords contre-nature. Au-delà de simples récupérations ou réagencements de rebuts de la société de consommation, ses sculptures sont des systèmes dotés d'autonomie et de respiration. Les techniques hybridées s'y jouent du temps: le temps de l'œuvre et le temps de la perception par le spectateur.

« Vivien Roubaud se définit lui-même comme un «bricoleur généraliste». Il sélectionne et prélève des produits mis au rebut, puis les répare, les combine, les hybride, de manière à obtenir des machines «a-productives», mais qui pourtant s'animent encore grâce aux protocoles techniques qui ont permis leur création.
La dysfonction est ici force créative, les technologies sont déconstruites pour devenir technè, media: des pièces issues de frigidaires et de climatiseurs produisent une sculpture de glace; une imprimante démembrée trace sur le sol, déconstruit la mise en page, change ses référentiels; un fil électrique fou, dansant dans l'espace, anime un tas de néons d'enseignes… Des œuvres frénétiques, qui trouvent leur “équilibre dans la catastrophe


Vivien Roubaud est né en 1986. Il est récemment diplômé de la Villa Arson, Nice. Il obtient en 2014 le prix Révélations Emerige.

En parallèle à cette exposition, Vivien Roubaud participera à la seconde édition de Sèvres Outdoors, à la cité de la Céramique, du 20 mai au 25 octobre 2015.