© ArtCatalyse / Marika Prévosto 2012. Tous droits réservés

Marie-Hélène Richard, Jardin oblique

Note d’intention de l’artiste

L’oeuvre de Marie-Hélène Richard dessine un hachurage léger dans le jardin en se mélangeant intimement avec la promenade. Une vibration colorée, formée de centaines de lignes obliques quasi végétales, marque une régularité visuelle en contraste avec l’univers végétal.

Le site : le jardin, appelé « jardin des terres australes », a été conçu et planté il y a une dizaine d’années par le paysagiste Thierry Jourd’heuil. C’est un jardin où l’on se trouve encadré par la végétation : celle-ci est dense et l’impression d’être dans un espace clos est renforcée par la convexité du terrain.

Géographie/botanique : Le manoir du Tourp est situé à la latitude 49°703. Le jardin comporte beaucoup de plantes issues des terres australes à la même latitude (hêtre de Magellan, arbustes et graminées du Chili, fougère arborescente de Tasmanie...).


 







A découvrir jusqu’au 18 décembre 2011. Le Tourp, Maison de la Hague - Omonville-la-Rogue - 50440 Beaumont-la-Hague.

Vues diverses du Jardin Oblique de Marie-Hélène Richard dans le Jardin des terres australes Vues diverses du Jardin Oblique de Marie-Hélène Richard dans le Jardin des terres australes Vues diverses du Jardin Oblique de Marie-Hélène Richard dans le Jardin des terres australes

Vues diverses du Jardin Oblique de Marie-Hélène Richard dans le Jardin des terres australes

Archives expositions personnelles France

  Marie-Hélène Richard, Jardin oblique
   Le Tourp, cap de La Hague
  Jusqu’au 18 décembre 2011

Archives expositions personnelles (R)