Archives expositions personnelles France

Archives expositions personnelles (R)

« Les personnages de mes files d’attente sont disciplinés, peut-être postés devant un musée ou un cinéma, mais ils pour­raient aussi faire référence aux plus sombres heures de l’histoire. C’est ce basculement potentiel qui m’intéresse, ce rapport à l’incer­titude et à la fragilité du visible. Je pratique le dessin avec un inté­rêt particulier pour ce qui représente la lenteur, la disparition ou l’absence, je dessine presque quotidiennement des files d’attentes, des montagnes, des manifestations, des ruines ou des rochers de bord de mer…»

"J’essaie de construire des échappatoires, d’organiser des fuites, d’ouvrir des sorties par le blanc du papier ou de creuser des accès vers la couleur en ponçant la peinture. Mon travail s’inscrit dans la lenteur, le manque : je construis des espaces de supposi­tions, de divagations et d‘égarements. »


La scénographie de l'exposition donnera un aperçu des diffé­rentes disciplines abordées par l'artiste. Les dessins de ruines dia­logueront avec ceux de la série de manifestants Antiquités grecques commencée en 2008. L’ensemble sera complété par une grande peinture monochrome poncée sur toile (Nébuleuses, 2011-2013) et une sculpture modulable en inox (Valles Marineris, 2012). Cette vue sombre et tragique du monde est remise en perspective par le titre de l’exposition, tiré d’un poème de Victor Hugo :

« L'espoir, c'est l'aube incertaine ;

Sur notre but sérieux

C'est la dorure lointaine

D'un rayon mystérieux. »


Conjointement à son exposition au Plateau expérimental, et en parte­nariat avec le FRAC Provence-Alpes Côte d'Azur., l’artiste présente jusqu’à fin juillet une partie de Valles marineris ainsi qu'un grand dessin dans les vitrines des Galeries Lafayettes de Marseille, dans le cadre de la nou­velle édition de l'événement national "Vitrines sur l'art".


Un catalogue monographique paraîtra aux éditions Somogy avec des textes de Rebecca François, Patrice Joly et Rudy Ricciotti.


  Emmanuel Régent, L’Aube incertaine
  Frac PACA, Marseille

  04.07 - 30.08.2014

Communiqué de presse


L'aube incertaine, exposition monographique d’Emmanuel Régent au Plateau expérimental, fait suite à l’acquisition récente d’une oeuvre de l’artiste par le FRAC Provence-Alpes Côte d'Azur. La série Pendant qu’il fait encore jour, dont ce dessin est issu, repré­sente des villes contemporaines en ruines et des vestiges archéolo­giques réalisés au feutre à l’encre noire sur papier blanc. Elle fait allusion au romantisme pictural mais également à la culpabilité que génère la beauté des images de catastrophes. Les dessins d'Em­manuel Régent, au rendu volontairement lacunaire, font référence à la melancholia des vanités mais aussi à l’horrible fascination res­sentie face aux drames perçus à travers nos écrans.







































.
















 







Emmanuel Régent, L’Aube incertaine, Frac PACA, Marseille

© ArtCatalyse / Marika Prévosto 2014. Tous droits réservés

Exposition du 4 juillet au 30 août 2014. Fonds régional d’art contemporain PACA, 20 boulevard de Dunkerque - 13002 Marseille. Tél.: +33 (0)4 91 91 27 55. Ouverture du mardi au samedi de 12h à 19h.