Archives expositions personnelles France

Archives expositions personnelles (R)

Communiqué de presse


Dans le cadre d’un projet itinérant d'expositions organisé en plusieurs temps sur le territoire Aquitaine - Limousin - Poitou-Charentes, Chantal Raguet met en scène la figure du fauve, explorant l'univers de la bête sauvage et du dresseur.

Entre le 5 mars et le 15 avril 2016, l’artiste expose à l'Espace culturel Francois Mitterrand de Périgueux (24) et nous plonge au coeur d'un campement de caravanes, à travers des installations surprenantes mêlant peaux de bêtes, strass, puzzles et colliers de dents, évoquant aussi bien les aspects historiques, sociologiques et symboliques liés à l'animal. Les caravanes poursuivront ensuite leur route vers Monflanquin (47), pour faire étape durant l'automne à Pollen, sous de nouvelles formes...












































Dossiers  

 







Récents  





































































Résultats de la recherche        Supprimer  Déplacer  Spam    Plus         




















































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































 



Recherche

  































































































Gilles Aillaud  

Important







Marika Prévosto   


À

sandie hatem

 

  


 jul 1 à 2h10 PM  







Gilles Aillaud, Le silence sans heurt du présent





En coproduction avec les Musées des beaux-arts de Rennes et de Saint-Rémy de Provence, cette rétrospective parrainée par la Fondation d’Entreprise Michelin est la première grande exposition consacrée à l’artiste depuis 10 ans. Une cinquantaine de tableaux provenant de grandes collections publiques et privées seront exposés au FRAC Auvergne.



























































.
















 







Lionne au Safari Park de Woburn, 2012 © Chantal Raguet


"A l'heure où rejaillit la notion de terreur par les médias ou chez les hommes politiques, il me semble pertinent de repenser les formes anciennes de la terreur et ses manifestations. Dans l'Antiquité les combats de fauves avaient cette vocation. Aujourd'hui les numéros de fauves sont devenus une attraction durant laquelle, même si le danger subsiste, il est plutôt question d'exposer l'amour voire la complicité entre l'homme et les animaux sauvages. Je trouve ces glissements de sens et de lieux passionnants." Chantal Raguet


L’exposition Karavan - Les chiens aboient, les caravanes passent comporte des pièces prêtées par le Musée d’Art et d’Archélogie du Périgord, le Musée Vesunna et le Musée militaire de Périgueux (24), que l’artiste a souhaité intégrer à son installation. Sur un principe d’échange, et pendant toute la durée de l’exposition, des oeuvres de Chantal Raguet sont accueillies et présentées dans chacun de ces musées.


Lorsque Denis Driffort, directeur de l’association Pollen à Monflanquin (47), propose à Chantal Raguet une itinérance sur le territoire Aquitaine - Limousin - Poitou-Charentes, l’idée d’un convoi – très en lien avec sa thématique artistique – et du déplacement de ses caravanes s’est imposé à elle comme une évidence. Et c’est à l’Espace culturel François Mitterrand de Périgueux (24) que Chantal, ses caravanes, sa ménagerie et leurs histoires font leur première escale.






Lionne au Safari Park de Woburn, 2012 © Chantal Raguet

Ci-dessus: First bite, 2005 © Chantal Raguet. Os de boeuf sculpté, inox, métal argenté et chromé, coffret bois peint, cuir de porc, plexiglas


Ci-contre : Britania, Germanica, Exotica 2010-2012 (détail), 2011 © Chantal Raguet. Avec Bernhard Grzimek, Jardin zoologique de Francfort

  Chantal Raguet, Karavan - Les chiens aboient,
  les caravanes passent  
  Espace culturel François Mitterrand, Périgueux

  05.03 - 15.04.2016

Ainsi, dans un va et vient artistique qui mêle, croise et articule Antiquité, histoire militaire et domptage de fauves, Chantal Raguet nous fait découvrir ses colliers de dents, canevas, plumeaux, imprimés camouflage, mais aussi d’autres curiosités, empruntées ici au Musée de l’Archéologie et de la Préhistoire, là au Musée militaire, ou encore là-bas, au Musée Vesunna. En somme, un riche mélange de matériaux, de techniques, de médiums et d’objets, si caractéristique de son oeuvre, présenté dans une scénographie inédite…


« Ce projet d’itinérance fait suite à NFF, une sorte de mouvement intitulé Nouveau Fauvisme Français, qui tendait à replacer de façon formelle et conceptuelle la figure riche et complexe du dresseur de fauves accompagnée des félins concernés, au coeur même du terme de fauvisme dont ils ont été historiquement écartés. […]

J’ai exploré l’origine des bestiaires, des mansuétaires, l’apparition des fauves dans l’antiquité, les premières captures, les chasses organisées et reconstituées au coeur des arènes, les monstrations et les combats de lions, de panthères, léopards et plus tard de tigres, jusqu’aux premiers apprivoisements officiels. Je souhaitais rendre regardable ce qui ne l’est pas ou faire voir ce que l’on ne voit plus pour des raisons d’accoutumance culturelle ou visuelle. C’est déjà ce qui m’avait motivé en travaillant sur le phénomène des textiles comme les Camouflages issus des armés et les imprimés fauves. J’en ai exploité les incohérences puis effectué toutes sortes de retouches et de réajustements sur leur emplacement réel, dans l’intention d’une recherche de sens et de vérité Une activité d’archéologue d’un nouveau genre qui s’étendrait des mosaïques aux emplacements établis des premières écoles de dressage de fauves à la présence des bestiaires et belluaires à quelques pas d’un amphithéâtre romain d’Aquitaine. Ces éléments me semblent autant de ruines et de vestiges à reconsidérer. Dans une société où l’homme chasse plutôt l’homme... la bête sauvage comme on l’entendait dans l’antiquité existe-t-elle toujours ? » Chantal Raguet


Exposition du 5 mars au 15 avril 2016. Espace culturel François Mitterrand, 2 place Hoche – 24000 Périgueux. Tél.: +33 (0)5 53 06 40 00. Entrée libre du mercredi au vendredi de 13h à 17h et le samedi de 14h à 18h.







 






R

© ArtCatalyse / Marika Prévosto 2016. Tous droits réservés